Jeudi, octobre 6, 2022 - 19:30
NOUVELLE DATE

 

La série Cercles sur une vision du monde autochtone présente :

OKA : UNE CRISE OU UN MOUVEMENT DE RÉSISTANCE AUTOCHTONE?

Pourquoi la crise d’Oka? Qu’avons-nous appris?

Dans le but de favoriser la compréhension mutuelle des Autochtones et des non autochtones, Initiatives et Changement Canada organise une série d’événements virtuels intitulés « Cercles sur une vision du monde autochtone ».

Nous reprendrons la tenue de ces séances le jeudi 6 octobre 2022 avec une présentation de Marie Émilie Lacroix. Marie Émilie est Innu et est native de Mashteuiatsh, au Québec, et vit sur la rive sud de Québec. Mère, grandmère, sagefemme, enseignante, conférencière et auteure, elle détient une maîtrise en travail social et se consacre à unir les collectivités. De plus, elle est actuellement coordonnatrice des Affaires autochtones à l’Université du Québec à Rimouski.

 

OKA : UNE CRISE OU UN MOUVEMENT DE RÉSISTANCE AUTOCHTONE?

Pourquoi la crise d’Oka? Qu'avons-nous appris?

La « crise d’Oka », à laquelle on donne aussi le nom de « résistance de Kanesatake », avait pour origine un différend territorial entre la communauté de Kanienkeha’ka et la Ville d’Oka, au Québec. Elle a débuté le 11 juillet 1990, s’est terminée le 26 septembre 1990 et a fait deux morts. Certains membres de la communauté Kanienkeha’ka ont protesté contre une décision de la cour favorisant l’expansion d’un terrain de golf en érigeant des barricades bloquant l’accès à la région concernée. Ils ont ignoré deux injonctions judiciaires, la première émise à la fin avril et la deuxième, le 19 juin 1990, qui ordonnaient le démantèlement des barricades. Le maire Ouellette a exigé qu’ils respectent l’injonction, mais les défenseurs fonciers ont refusé. Le ministre québécois des Affaires autochtones, John Ciaccia, a rédigé une lettre dans laquelle il soutenait la cause de la communauté de Kanienkeha’ka en ces termes : « Ces gens perdent peu à peu leurs terres, mais on ne les consulte jamais à ce sujet ni ne les indemnise. À mon avis, il s’agit d’un traitement injuste, surtout lorsqu’il est question d’un terrain de golf. »

Nous qui vivons 32 ans après ces événements aimerions croire que cette dispute a été réglée, mais malheureusement, il n’en est rien! Joignez-vous à nous pour en connaître la raison.

Cette présentation Zoom se tiendra en français et sera traduite simultanément en anglais. Veuillez vous inscrire. Inscrivez-vous ici.

Date : le jeudi 6 octobre 2022 à 19 h 30 HAE, 17 h 30, HAR et 16 h 30, HAP. Cette présentation durera 90 minutes, et vous aurez l’occasion de vous joindre à la discussion. 

Pour en savoir plus, vous pouvez regarder le documentaire suivant : Kanehsatake, 270 ans de résistance

 

Les Cercles sur une vision du monde autochtone constituent une initiative menée par des bénévoles et organisée par Initiatives et Changement Canada. Ceux qui souhaitent soutenir la tenue d’événements semblables peuvent y contribuer en versant un don sur CanaDon.